Présentation de la commune

L’origine du nom de Rochefort-Montagne est facile à déduire : rocher sur lequel fut bâti un château-fort et autour duquel la ville a pris corps peu à peu. Elle a su conserver son caractère de gros bourg traditionnel et devenir un pôle commercial et administratif en préservant son environnement naturel remarquable. La proximité de la RD 2089 et de l’A 89 facilite les déplacements tant commerciaux que professionnels. .On rejoint Clermont-Ferrand en 30 minutes.
Bon nombre d’habitants vivent et travaillent dans le bourg ou ses environs immédiats. Certains dont la profession les oblige à rejoindre la ville ont choisi de résider à Rochefort-Montagne à l’abri du tumulte et de la pollution urbaine.
Ils peuvent ainsi profiter pleinement de l’environnement sain de la moyenne montagne, gage d’une véritable qualité de vie. En accompagnant les évolutions de notre société, la population rochefortoise s’inscrit dans la modernité tout en restant fidèle à la tradition.

Une chaufferie bois collective

La charte d'entretien des espaces naturels publics

Dès 2014, la municipalité s'est engagé vers une réduction drastique de l'utilisation de produits phytopharmaceutiques pour l'entretien de ses espaces naturels publics.

Au regard de l'évolution des connaissances depuis 2008 sur les effets des produits phyto sur la santé humaine, en particulier celle de leurs utilisateurs, mais aussi sur l'environnement et la biodiversité. L'exemple des pollinisateurs est le plus parlant.

C'est en 2015 qu'est signée la charte d'entretien des espaces naturels.

Cette charte dispose de 3 niveaux d'exigence. La municipalité s'est engagée sur le niveau le plus haut c'est à dire le Zéro phyto.

Terre saine, communes sans pesticides

Rochefort-montagne a obtenu ce label en 2016.

Créé en 2014, ce label vise à valoriser l’action des collectivités territoriales (communes et EPCI) qui n’utilisent plus de produits phytosanitaires ainsi que les démarches collectives de réduction d’usage de ces produits.  Pour l’attribution du label et la réalisation des audits obligatoires, deux cas de figure sont pris en compte. Si les collectivités sont déjà inscrites dans une charte d’accompagnement vers le zéro pesticide, l’audit de contrôle est alors réalisé dans le cadre de la charte régionale, sans frais pour la collectivité. Pour les autres collectivités candidates qui ne sont pas dans une charte d’accompagnement, l'audit doit être réalisé par un auditeur reconnu.
 

Fresques sur transformateurs

Les trompe l’œil des deux transformateurs d’électricité situés dans le lotissement de Bordas et au Marchedial ont été inaugurés vendredi 22 Février en présence de Pierre-François Mangeon, directeur territorial du groupe Enedis (ex ERDF) et Christophe Chissac, du maire, Dominique Jarlier et son adjoint, Pierre Tissier, de Philippe Pichard, président de l’association « Montagne Arts » et ses collègues qui ont effectués ces fresques.
L’association des Montagne-Arts dispose d’un local, au centre du bourg, mis à sa disposition à titre précaire et gracieux par la municipalité.
Elle est très présente au niveau local : Elle a réalisé des trompe-l'oeil sur 4 transformateurs sur Rochefort, fait des expositions, participe à des marchés de Noël, au marché aux fleurs, décore la vitrine du super marché.
Le produit de ses activités est reversé à des œuvres caritatives :En 2018, l'association a vérsé 1250 € à la recherche sur le cancer des enfants (Institut Gustave Roussy à Villejuif) et 1000 € au centre Jean Perrin.